Current track

Title

Artist

 


Les violences intrafamiliales se multiplient pendant la période de confinement

Written by on 23 mars 2020

La préfecture de police, compétente à Paris (75) et sa petite couronne (92, 93, 94), annonce ce matin que vers 3h cette nuit, à Pantin (93), les policiers ont interpellé un homme qui avait roué de coups sa femme, après l’avoir mordue au visage. La victime présentait une plaie saignante au front et une importante trace de morsure à la joue. Elle a été conduite à l’hôpital. Le mari est en garde à vue.

Interrogé hier sur Europe 1, Rodrigo Arenas, co-président de la FCPE, principale fédération de parents d’élèves, a expliqué avoir de nombreux appels trahissant une exacerbation des violences familiales en raison du contexte de confinement. « Ça craque parce que l’on ne peut pas sortir, faire des activités », a-t-il expliqué, précisant que femmes et enfants sont les principales victimes de ces violences intrafamiliales.

Le numéro d’écoute pour les femmes victimes de violences conjugales, le 3919, est indisponible depuis le début du confinement. En cas d’urgence, il faut appeler Police-Secours au 17.

D’autres pays font le même constat, en Suisse par exemple. L’Espagne a mis en place un plan d’urgence pendant la période de confinement. La secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, Marlène Schiappa , et son homologue italienne ont sollicité la Commission européenne pour qu’un soutien puisse être apporté aux structures accompagnant les femmes victimes de violences conjugales.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


%d blogueurs aiment cette page :