Current track

Title

Artist

Current show

 


Un jour, Une date – Louis Amstrong

Written by on 7 juillet 2020

6 juillet 1971 : c’est la mort de Louis Armstrong. Né en 1901, c’est un musicien américain de jazz, d’abord reconnu pour ses qualités de trompettiste, avant de devenir aussi l’un des chanteurs de jazz les plus influents de son époque et le plus connu aujourd’hui.
Il est né dans une famille pauvre de la Nouvelle-Orléans. Grandissant dans un quartier difficile, il fut plusieurs fois envoyé, pour des actes de délinquance, dans un foyer pour enfants noirs abandonnés.
Il apprend à jouer du cornet à pistons dans l’orchestre de ce centre, assiste à des parades de brass-bands et écoute les vieux musiciens comme Joe « King » Oliver. Ce dernier devient son mentor et joue presque le rôle d’un père.
Louis joue dans les brass bands et sur les bateaux de La Nouvelle-Orléans, et commence à voyager avec le fameux orchestre de Fate Marable, se produisant sur un bateau à vapeur qui navigue sur le Mississippi. Quand Joe Oliver quitte la ville en 1919, Louis Armstrong prend sa place dans l’orchestre de Kid Ory, considéré comme le meilleur orchestre de hot jazz de la Nouvelle-Orléans.

En 1922, Armstrong part pour Chicago, invité par Joe « King » Oliver à se joindre à son Creole Jazz Band, puis part pour New York jouer avec l’orchestre de Fletcher Henderson, l’un des groupes afro-américains les plus en vue à l’époque. Il fait parallèlement beaucoup d’enregistrements organisés par un de ses vieux amis de La Nouvelle-Orléans, le pianiste Clarence Williams, notamment des duos avec Sidney Bechet, un de ses rares rivaux en matière de technique, et des accompagnements pour des chanteurs de blues.

Durant plus de trente ans, Louis Armstrong a joué en moyenne plus de 300 concerts par an, mais au cours des années 1940, il devient impossible de financer un orchestre de tournée de 16 musiciens. Vers 1950, Louis Armstrong réduit donc son groupe à six membres, revenant donc au style Dixieland qui le rendit célèbre à ses débuts. À cette époque, il enregistra beaucoup et apparut dans plus de 30 films. En 1964, il enregistra son titre le plus célèbre et le plus vendu : Hello, Dolly.

En dépit d’une santé plus fragile durant les dernières années de sa vie, il continua à jouer jusqu’à sa mort.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


%d blogueurs aiment cette page :